Le CITE remplacé par une prime d’Etat

Posté le : 01/10/2019

À partir de 2020, les travaux de rénovation énergétique des logements seront soutenus par une prime d'État et non plus un crédit d'impôt.

Le CITE, éligible à toutes les catégories de ménages, avait atteint un pic en 2017 puis 2018, avec pour chacune de ces années le versement de quelque 1,7 milliard d'euros du fait notamment d'un plus fort soutien à l'installation de fenêtres à double vitrage. Changement de braquet pour 2020. Les travaux de rénovation énergétique des logements ne bénéficieront plus d’un crédit d’impôt à partir de 2020 mais seront soutenus par une prime d'État dont seront cependant exclus les 20 % de ménages les plus aisés, a indiqué le gouvernement. Huit cents millions d'euros de crédits budgétaires sont prévus en 2020 pour ce nouveau dispositif, qui remplace le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides pour travaux simples de l'Agence de l'habitat (Anah), a-t-on précisé trois jours avant la présentation du projet de loi de finances pour 2020.